Écrire Des manifestants arrêtés en Arabie saoudite

AU 61/11, MDE 23/005/2011 Environ 24 hommes ont été arrêtés les 3 et 4 mars à la suite de manifestations organisées dans la ville d’Al Qatif, en Arabie saoudite. On pense qu’ils sont détenus au secret et risquent d’être torturés ou soumis à d’autres formes de mauvais traitements. Amnesty International craint qu’ils ne soient détenus uniquement pour avoir exercé pacifiquement leur droit à la liberté d’expression, ce qui ferait d’eux des prisonniers d’opinion. Ces hommes ont été arrêtés à la suite des manifestations organisées à Al Qatif, dans la province de l’Est (Arabie saoudite), pour protester contre la détention prolongée sans jugement de neuf membres de la communauté chiite en lien avec une attaque contre le complexe résidentiel de Khobar Towers, dans la ville d’Al Khobar. Lors de cet attentat, 19 militaires américains et un ressortissant saoudien avaient trouvé la mort. Deux des personnes détenues, Hussain al Yusef et Hussain al Alq, ont écrit des articles sur le site Internet chiite www.rasid.com, qui détaille souvent les arrestations de membres de la communauté chiite et les discriminations dont ils sont victimes. Hussain al Yusef a été arrêté pendant la manifestation. Hussain al Alq, quant à lui, a été arrêté à son domicile le même jour vers minuit par des agents du service des renseignements généraux et emmené dans un poste de police de Tarut, non loin de là. Une heure plus tard, il a été conduit dans un poste de police d’Al Qatif et sa famille est sans nouvelles de lui depuis lors. Hussain al Alq avait déjà (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir