Écrire Indonésie. La communauté Ahmadiyya est en danger

AU 77/11, ASA 21/008/2011, 16 mars 2011 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 27 AVRIL 2011 . Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. La communauté Ahmadiyya, qui constitue une minorité religieuse en Indonésie, doit de plus en plus faire face à des restrictions, des actes d’intimidation et des agressions à cause de ses convictions religieuses. Depuis que trois ahmadis ont été tués le 6 février dans le sous-district de Cikeusik (province de Banten), les membres de la communauté Ahmadiyya subissent de plus en plus de restrictions, de manœuvres d’intimidation et d’agressions en raison de leurs croyances. Au moins quatre provinces indonésiennes (Sulawesi-Sud, Java-Ouest, Java-Est et Banten) ont depuis lors introduit de nouvelles réglementations restreignant les activités des ahmadis. Elles interdisent notamment à ces derniers de distribuer des brochures, de mettre des pancartes devant leurs bureaux et leurs lieux de culte, et de porter tout signe indiquant leur religion. Des groupes locaux de défense des droits humains ont rassemblé des informations sur des cas d’actes d’intimidation commis par des militaires indonésiens à l’encontre d’ahmadis. Selon eux, dans plusieurs districts de Java-Ouest des membres de l’armée se rendent au domicile d’ahmadis, rassemblent des informations sur les membres de la communauté Ahmadiyya et demandent à certains d’entre eux de signer des déclarations sous serment indiquant qu’ils renoncent à leur foi. Des attaques contre (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.