Écrire Iraq- Khalil Ibrahim Muhammad ‘Azzawi al-Jibbouri, risque la torture après la mort de son frère

AU 81/11, MDE 14/021/2011, 18 mars 2011 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 29 AVRIL 2011. Veuillez passer par l’ambassade d’Irak dans votre pays, en demandant que vos appels soient transmis aux personnes suivantes : . Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Un Irakien arrêté le 7 mars par une unité conjointe des forces américaines et irakiennes risque fortement d’être torturé après que son frère arrêté avec lui est, semble-t-il, mort en détention. Khalil Ibrahim Muhammad Azzawi al Jibbouri, instituteur, a été arrêté avec son frère, Ayad Ibrahim Muhammad Azzawi al Jibbouri, le 7 mars à l’aube dans la ville de Tikrit, à 140 kilomètres au nord-ouest de Bagdad. Une unité conjointe des forces américaines et irakiennes a effectué une descente à leur domicile et les a emmenés. Le 8 mars, les proches d’Ayad et Khalil ont reçu un appel de la morgue de Tikrit leur demandant de venir chercher le corps d’Ayad. Sur place, on les a informés que les forces américaines avaient amené le corps d’Ayad Ibrahim Muhammad Azzawi al Jibbouri. Selon sa famille, il présentait des blessures par balle bien visibles, notamment à la tête et à la poitrine. La famille de Khalil Ibrahim Muhammad Azzawi al Jibbouri a été informée par les autorités locales qu’il avait été détenu dans un premier temps par les forces américaines à Tikrit, puis transféré aux mains du service de lutte antiterroriste du gouvernement irakien à Bagdad aux alentours du 10 mars. Ses proches et son avocat n’ont pas (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.