Écrire Iraq- Khalil Ibrahim Muhammad ‘Azzawi al-Jibbouri, risque la torture après la mort de son frère

AU 81/11, MDE 14/021/2011, 18 mars 2011 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 29 AVRIL 2011. Veuillez passer par l’ambassade d’Irak dans votre pays, en demandant que vos appels soient transmis aux personnes suivantes : . Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Un Irakien arrêté le 7 mars par une unité conjointe des forces américaines et irakiennes risque fortement d’être torturé après que son frère arrêté avec lui est, semble-t-il, mort en détention. Khalil Ibrahim Muhammad Azzawi al Jibbouri, instituteur, a été arrêté avec son frère, Ayad Ibrahim Muhammad Azzawi al Jibbouri, le 7 mars à l’aube dans la ville de Tikrit, à 140 kilomètres au nord-ouest de Bagdad. Une unité conjointe des forces américaines et irakiennes a effectué une descente à leur domicile et les a emmenés. Le 8 mars, les proches d’Ayad et Khalil ont reçu un appel de la morgue de Tikrit leur demandant de venir chercher le corps d’Ayad. Sur place, on les a informés que les forces américaines avaient amené le corps d’Ayad Ibrahim Muhammad Azzawi al Jibbouri. Selon sa famille, il présentait des blessures par balle bien visibles, notamment à la tête et à la poitrine. La famille de Khalil Ibrahim Muhammad Azzawi al Jibbouri a été informée par les autorités locales qu’il avait été détenu dans un premier temps par les forces américaines à Tikrit, puis transféré aux mains du service de lutte antiterroriste du gouvernement irakien à Bagdad aux alentours du 10 mars. Ses proches et son avocat n’ont pas (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

M. Borsus, dites non aux ventes d’armes à l’Arabie saoudite

Les armes vendues par la Région wallonne à des pays violant sans le moindre scrupule les droits humains font couler du sang innocent. Cela doit cesser. Signez notre pétition