Écrire John George Spirko (h), Blanc, 61 ans

AMR 51/003/2008 - AU 06/08 John Spirko doit être exécuté dans l’État de l’Ohio le 24 janvier. Il a été condamné à mort en 1984 pour l’enlèvement et le meurtre de Betty Jane Mottinger, tuée en 1982. John Spirko n’a eu de cesse de clamer son innocence et s’efforce d’obtenir une grâce auprès du gouverneur de l’Ohio, ou la commutation de sa condamnation à mort en années de prison. Il est derrière les barreaux depuis vingt-cinq ans, dont vingt-trois dans le couloir de la mort. Betty Jane Mottinger, quarante-huit ans, a disparu le 9 août 1982 du bureau de poste d’Elgin, une petite ville rurale du comté de Van Wert dans le nord-ouest de l’Ohio, où elle travaillait comme receveuse des postes. On a retrouvé son corps six semaines plus tard dans un champ d’un comté voisin. Elle avait reçu de multiples coups de couteau, était habillée et avait été enveloppée dans un tissu éclaboussé de peinture et attaché par une corde. Les enquêteurs n’ont trouvé aucun élément les conduisant à John Spirko. De plus, de récentes analyses d’échantillons d’ADN réalisées par l’État n’ont pas permis d’établir un lien entre John Spirko et le crime. Le juge Ronald Gilman de la Cour fédérale d’appel du sixième circuit avait d’ailleurs déclaré en 2004 : « Ce qui me frappe dans ce dossier, c’est l’absence totale de preuves médicolégales permettant d’établir un lien entre Spirko et le crime. Il n’y a ni empreintes digitales, ni traces de pas, fibres, sang, ou objets volés pour soutenir la thèse de l’accusation. Pas plus qu’il n’y a d’aveux écrits ou enregistrés de (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.