Écrire Bahreïn, nouvelles arrestations de militants et de médecins

Action complémentaire sur l’AU 79/11, MDE 11/015/2011, 23 mars 2011 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 4 MAI 2011. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. La répression qui vise des médecins et des militants de l’opposition chiites se poursuit à Bahreïn : six autres personnes ont été arrêtées ces derniers jours. Amnesty International pense qu’elles sont détenues uniquement parce qu’elles ont critiqué le régime et participé aux manifestations. Il s’agit donc de prisonniers d’opinion. Salah Abdullah al khawaja, militant de l’opposition, a été arrêté le 21 mars à son domicile. Sa famille ignore où il est détenu. Il aurait récemment dénoncé les attaques de manifestants par les forces de sécurité bahreïnites dans des interviews accordées à des chaînes de télévision arabes par satellite et aurait contribué activement à la recherche d’informations sur des cas de violations des droits humains. Ali al Ekri, médecin à l’hôpital al Salmaniya de Manama, a été arrêté le 17 mars. On ignore où il se trouve, tout comme ses quatre confrères du même hôpital, Bassem Dhaif, Ghassan Dhaif, Nada Dhaif et Mahmood Ashgar. Les autorités n’ont pas révélé où ces personnes étaient détenues. Un sixième médecin a été arrêté, puis relâché. Certains d’entre eux avaient accordé des interviews télévisées dans lesquelles ils condamnaient l’attitude des forces de sécurité, qui attaquaient des manifestants et empêchaient les professionnels de la santé de porter secours aux blessés, notamment en bloquant (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.