Écrire Chine. Le militant Ding Fangguan placé en détention, sa famille assignée à résidence

AU 92/11, ASA 17/014/2011 Ding Fangguan, également connu sous le nom de Gu Chuan, écrivain et militant en faveur des droits humains âgé de 30 ans, a été arrêté le 19 février. Il est depuis maintenu en détention au secret. Il risque d’être victime de torture et d’autres mauvais traitements. Sa femme, Li Xinai, âgée de 28 ans, et leurs deux enfants ont été illégalement placés en résidence surveillée à leur domicile de Pékin. Dans l’après-midi du 19 février, une vingtaine de policiers ont fouillé le domicile de Ding Fangguan et Li Xinai à Pékin. Ils ont confisqué deux ordinateurs, deux téléphones mobiles et quelques livres, et ont emmené Ding Fangguan avec eux. La police n’a pas informé Li Xinai du lieu de détention ni des raisons de l’arrestation de Ding Fangguan, mais l’a menacée en lui disant que ce qui arriverait à son époux dépendrait de sa coopération. Li Xinai est depuis illégalement assignée à résidence chez eux. Il est impossible de la contacter par Internet. Elle s’occupe de leurs deux enfants, âgés de 21 et quatre mois. Le 23 mars, Li Xinai a été informée que sa famille et elle devraient déménager de leur appartement actuel. Cela fait déjà un an que la police fait pression sur leur propriétaire pour qu’il les expulse, auquel cas Li Xinai et ses enfants auraient du mal à trouver un nouvel appartement à louer en raison des mêmes pressions. Même si cette famille déménage, il est probable qu’elle demeure sous étroite surveillance. DANS LES APPELS QUE VOUS FEREZ PARVENIR LE PLUS VITE POSSIBLE AUX DESTINATAIRES (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse