Écrire Irak, Kamran ‘Ali Khwaraham, un religieux détenu au secret risque la torture

AU 100/11, MDE 14/015/2011, 1er avril 2011 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 13 MAI 2011. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Si possible, veuillez passer par les représentants diplomatiques du Kurdistan irakien dans votre pays, en demandant que vos appels soient transmis aux personnes suivantes : Un imam (religieux musulman) est détenu au secret dans la région du Kurdistan irakien. On pense qu’il risque d’être torturé ou soumis à d’autres formes de mauvais traitements. L’imam Kamran Ali Khwaraham a été convoqué par la police et s’est présenté au poste de police de Sara dans la matinée du 29 mars. Selon les policiers, il aurait été remis au service de lutte antiterroriste de la ville de Sulaymaniyah le lendemain et serait depuis détenu au secret. Des militants ayant eu des contacts avec les autorités locales au sujet de la détention de Kamran Ali Khwaraham ont expliqué à Amnesty International que, d’après ce qu’ils ont compris, l’imam serait interrogé à propos de discours qu’il a prononcés lors de manifestations sur la place Sara, dans le centre de Sulaymaniyah. Cet homme de 37 ans est marié et père de quatre enfants. Kamran Ali Khwaraham avait déjà été pris pour cible en raison d’un discours qu’il avait prononcé le 27 février sur la place Sara, à Sulaymaniyah, dans lequel il critiquait la corruption et appelait les autorités kurdes à écouter les revendications du peuple. Plus tard dans la journée, quatre hommes armés vêtus d’un uniforme militaire (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.