Écrire Bahreïn continue d’incarcérer des manifestants

Ceci est la seconde mise à jour de l’AU 79/11. ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 23 MAI 2011 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci La répression des militants continue à Bahreïn avec le placement en détention le 9 avril d’un important défenseur des droits humains et de ses deux gendres. Ils rejoignent plus de 400 militants actuellement détenus pour avoir participé aux manifestations qui ont débuté le 14 février, et exprimé leur soutien. Abdulhadi Alkhawaja a été arrêté le 9 avril à la suite des mouvements de protestation. Cet éminent défenseur des droits humains est l’ancien directeur de la section Moyen-Orient et Afrique du Nord de Front Line, une ONG internationale basée à Dublin qui travaille avec des défenseurs des droits humains. Il a été interpellé au domicile de sa fille à Manama, la capitale de Bahreïn, où il demeurait à ce moment. Des agents des forces de sécurité ont fait une descente dans cette maison pendant la nuit et agressé Abdulhadi Alkhawaja et une de ses filles. Ils ont emmené celui-ci et ses deux gendres, Wafi al Majed et Hussain Ahmed Hussain. On ignore où ces trois hommes se trouvent, ce qui augmente les craintes pour leur sécurité. Abdulhadi Alkhawaja était pieds nus lorsqu’on l’a emmené et il n’a pas été autorisé à prendre ses médicaments avec lui. Plus de 400 personnes, presque toutes issues de la majorité chiite, ont été placées en détention au cours du mois dernier, à la suite des mouvements de protestation populaires qui ont (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.