Écrire Chine. Des moines tibétains placés en détention après avoir manifesté leur soutien en faveur d’un moine décédé

AU 118/11, ASA 17/021/2011, 19 avril 2011 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 30 MAI 2011 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Au moins 11 Tibétains ont été arrêtés après la mort d’un moine qui s’est immolé en signe de protestation contre les politiques gouvernementales. Ces personnes risquent d’être victimes de torture ou d’autres formes de mauvais traitements. Le 16 mars 2011, Phuntsok, un moine tibétain de 20 ans, s’est immolé par le feu sur un marché du canton de Ngaba (Aba en chinois), dans la province du Sichuan, en signe de protestation contre les politiques répressives du gouvernement dans la région autonome du Tibet et dans d’autres régions où vivent des Tibétains. Il est décédé à l’hôpital dans la matinée du 17 mars. À la suite de l’immolation de Phuntsok, des centaines de moines appartenant au même monastère – le monastère de Kirti, dans le canton de Ngaba – et des habitants de la région ont organisé une autre manifestation. Plusieurs de ces personnes ont été brièvement arrêtées et d’autres ont depuis été placées en détention. Lobsang Choepel, 24 ans, et Lobsang Ngodup, 32 ans, deux moines appartenant au monastère de Kirti, on été arrêtés aux alentours du 30 mars. Deux autres moines du monastère, Dhonyoe Dorjee, 34 ans environ, et Tenzin Gyamtso, 27 ans, ont été interpellés le 8 avril. Toutes ces arrestations ont eu lieu au monastère et on pense que les quatre moines pourraient être détenus au centre de détention de la police du canton de Ngaba. La (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse