Écrire Syrie. Cinquante-deux manifestants arrêtés font état de torture

Action complémentaire sur l’AU 87/11, MDE 24/016/2011, 21 avril 2011 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 2 JUIN 2011. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Cinquante-deux personnes arrêtées dans le cadre des manifestations populaires qui se poursuivent en Syrie ont été libérées, dont six ont été inculpées et vont être jugées. Quatre autres sont toujours détenues mais ne sont plus maintenues au secret, cinq sont encore détenues au secret, et on ignore toujours la situation de 76 autres personnes au regard de la loi et le lieu où elles se trouvent. Plusieurs centaines de manifestants seraient détenus au secret dans des lieux indéterminés à travers le pays, tandis que des actes de torture et d’autres mauvais traitements ont été signalés. Le 15 avril, le président syrien Bachar el Assad s’est engagé pour la deuxième fois à libérer toutes les personnes détenues à la suite des manifestations, sauf celles accusées d’avoir commis des infractions « portant atteinte à la nation et aux citoyens », mais il semble que plusieurs centaines de manifestants sont encore détenus et risquent la torture ou d’autres formes de mauvais traitements. Parmi les personnes récemment arrêtées figurent les suivantes : Mohammed Zaid Mastou, un journaliste possédant la double nationalité syrienne et norvégienne qui aurait été agressé par des membres des forces de sécurité qui l’ont arrêté dans un cybercafé le 6 avril ; Khaled Sid Mohand, un journaliste algérien indépendant ayant écrit (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.