Écrire Mexique. des membres d’une communauté indigène abattus

AU 126/11, AMR 41/025/2011, 5 mai 2011 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 16 JUIN 2011. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Depuis le 15 avril, la communauté indigène de Cherán, dans l’État du Michoacán (ouest du Mexique), s’isole pour tenter de se protéger contre des groupes criminels organisés, qui agissent en collusion avec les autorités locales et la police. Un habitant a été abattu le 15 avril et deux autres ont été tués le 27. Depuis plusieurs jours, une bande armée liée au principal cartel de la drogue de l’État du Michoacán enlève et tue des membres de la communauté indigène purépecha de Cherán et se livre à une exploitation forestière illégale sur les terres de ces habitants. Des groupes de criminels sévissent avec la complicité des autorités locales et de la police. Le 15 avril, des membres de la communauté de Cherán ont stoppé des camions transportant du bois coupé illégalement et ont capturé cinq bûcherons. La communauté a informé les autorités locales de ce qui s’était passé. Deux heures plus tard, une voiture et deux pickups de la police municipale sont entrés dans la ville. Il y avait à leur bord 14 hommes lourdement armés, qui ont commencé à tirer sur les habitants. Eugenio Sánchez Tiandón, touché à la tête, est toujours dans le coma. À la suite de cette opération, les habitants ont fermé l’accès à la ville en dressant des barricades. Les dirigeants de la communauté, avec l’aide d’avocats spécialistes des droits humains, ont entamé des (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse