Écrire Syrie. Les arrestations se multiplient alors que les manifestations se poursuivent

Action complémentaire sur l’AU 87/11, MDE 24/019/2011, 6 mai 2011 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 17 JUIN 2011 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Des centaines de personnes seraient détenues au secret dans des lieux inconnus, situés sur tout le territoire syrien. En effet, on constate une recrudescence des arrestations alors que les manifestations se poursuivent. Les personnes en question risquent de subir des actes de torture ou d’autres formes de mauvais traitements. À la connaissance d’Amnesty International, des centaines d’autres personnes arrêtées à la suite des manifestations ont été relâchées ces dernières semaines. Parmi les personnes relâchées en avril figuraient Baraah Kalziyeh, Mohammed Mounir al Faqir, Mohammed Darwich, Khaled Sid Mohand, Nawras Awdat Allah et Qasem Abd al Latif. Les craintes pour la sécurité des centaines de personnes qui seraient détenues au secret sont accrues par des informations faisant état d’actes de torture et d’autres formes de mauvais traitements infligés à des personnes récemment libérées. Parmi les détenus dont Amnesty International connaît l’identité, certains suscitent des inquiétudes particulièrement vives. Mohammed Hasan al Labwani, qui souffre d’une tumeur pituitaire, a été arrêté à son domicile le 2 mai dans le cadre de fouilles systématiques des maisons de la ville d’Al Zabadani, près de Damas. Selon certaines personnes détenues avec lui et relâchées le 4 mai, il a été torturé. Cet homme est (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.