Écrire Bahreïn. ‘Abdulhadi Alkhawaja, défenseur des droits humains torturé en détention

Action complémentaire sur l’AU 79/11, MDE 11/024/2011, 6 mai 2011 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 17 JUIN 2011 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci Abdulhadi Alkhawaja, un éminent défenseur des droits humains, aurait été torturé en détention et a dû être opéré après avoir reçu des blessures. Il est actuellement détenu dans un endroit inconnu à Bahreïn. Deux membres du parlement ont été incarcérés le 1er mai et risquent également d’être victimes de torture ou d’autres mauvais traitements. Abdulhadi Alkhawaja a été arrêté le 9 avril. Cet éminent défenseur des droits humains est un ancien coordinateur de protection pour Front Line, une ONG qui travaille avec des défenseurs des droits humains. Son interpellation, au domicile de sa fille, est liée aux manifestations antigouvernementales de février et mars 2011. Selon sa famille, il aurait été battu au moment de son arrestation et emmené pieds nus sans être autorisé à prendre ses médicaments avec lui. Il n’est pas autorisé à recevoir la visite de sa famille, bien qu’il lui aurait parlé au téléphone le 20 avril. Selon des informations reçues par Amnesty International, lorsqu’Abdulhadi Alkhawaja a été admis fin avril à l’hôpital militaire des Forces de défense de Bahreïn, à Al Riffa (centre de Bahreïn), il présentait des fêlures à la mâchoire et au crâne, ainsi que des traces noires sur les bras, qui auraient été causées par des actes de torture. Il serait resté à l’hôpital pendant six jours et aurait subi plusieurs (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir