Écrire Iran. Des militants etudiants incarcerés

AU 125/11, MDE 13/047/2011, 6 mai 2011 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 16 JUIN 2011 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Deux membres de la Confédération des étudiants iraniens, un groupe indépendant d’étudiants actuels et anciens, ont été arrêtés. Shiva Kamalipour Azad a été arrêtée à Téhéran, la capitale iranienne, le 26 avril 2011, et Mohammad Reza Fakhravar (connu sous le nom d’Arash) aurait été appréhendé à l’aéroport de Téhéran le 29 avril ou aux alentours de cette date. Ils risquent de subir des actes de torture et d’autres mauvais traitements. La journaliste Shiva Kamalipour Azad, 29 ans, a dans un premier temps été arrêtée le 17 avril 2011 par des membres des forces de sécurité à l’aéroport international Imam Khomeini à Téhéran, alors qu’elle était en partance pour une conférence sur le journalisme dans le monde arabe aux États-Unis via Doubaï. Son passeport, son appareil photo, son ordinateur et son téléphone lui ont été confisqués et elle a été emmenée à la prison d’Evin (Téhéran), où elle aurait comparu devant un tribunal révolutionnaire. Shiva Kamalipour Azad a été maintenue au secret jusqu’à sa libération le 24 avril 2011. Elle aurait subi des mauvais traitements lors de son interrogatoire. Elle a de nouveau été arrêtée chez son grand-père au milieu de la nuit deux jours plus tard par six membres des forces de sécurité appartenant semble-t-il à un service de renseignement. Ceux-ci lui ont bandé les yeux et l’ont de nouveau conduite à la prison d’Evin où (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse