Écrire Viêt-Nam. Craintes pour la santé du blogueur vietnamien Nguyen Hoang Hai détenu.

AU 132/11, ASA 41/002/2011, 10 mai 2011 L’avocat et la famille de Nguyen Hoang Hai, blogueur vietnamien populaire également connu sous le nom de Dieu Cay, n’ont pas été autorisés à lui rendre visite en prison depuis six mois, ni à lui envoyer de la nourriture et des médicaments, suscitant des inquiétudes pour la santé de cet homme. Bien qu’il ait fini de purger une peine de 30 mois d’emprisonnement en octobre 2010, les autorités le maintiennent en détention dans le cadre d’une enquête approfondie pour « propagande » contre l’État. Nguyen Hoang Hai, la soixantaine, a été vu pour la dernière fois le 19 octobre 2010 par son fils à la prison de Xuan Loc, dans la province de Dong Nai, dans le sud-est du Viêt-Nam. Il avait presque fini de purger une peine de deux ans et demi d’emprisonnement pour fraude fiscale, inculpation probablement motivée par des raisons politiques. Mais au lieu de le libérer, les autorités l’ont maintenu en détention et la police a informé sa famille qu’il faisait l’objet d’une enquête aux termes de l’article 88 du Code pénal de 1999, pour « propagande » contre l’État. L’avocat et la famille de Nguyen Hoang Hai ont demandé 13 fois de lui rendre visite depuis octobre. Ils ont également essayé de lui faire parvenir des provisions supplémentaires, notamment de la nourriture, des médicaments et un peu d’argent. La police a rejeté toutes ces requêtes. On ignore où Nguyen Hoang Hai est actuellement détenu, comment il est traité et quel est son état de santé. Sa famille et ses amis craignent pour sa (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.