Écrire Belarus. un prisonnier d’opinion Andreï Sannikov, autorisé à voir sa femme

Action complémentaire sur l’AU 264/10, EUR 49/014/2011, 23 mai 2011 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 4 JUILLET 2011. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Le 20 mai, l’ancien candidat à l’élection présidentielle Andreï Sannikov a été autorisé à voir sa femme, Irina Khalip, pendant une heure au centre de détention provisoire de la rue Valadarsky, à Minsk, à la suite de l’Action urgente publiée le 18 mai. C’est la première fois en cinq mois qu’il a été autorisé à recevoir sa visite. Irina Khalip a indiqué qu’Andreï Sannikov semblait aller bien et qu’il était de bonne humeur lors de leur entrevue d’une heure, qui s’est déroulée à travers une vitre. Il lui a demandé de remercier tous ceux qui les avaient soutenus, sa famille et lui, ainsi que tous les journalistes et défenseurs des droits humains qui ont continué à évoquer les événements qui ont eu lieu le 19 décembre, à Minsk. Bien qu’un tribunal leur ait accordé, le 17 mai, la permission de le voir, la femme et la belle-mère d’Andreï Sannikov n’ont pas pu retrouver sa trace le 18 mai, ce qui laissait craindre qu’il soit détenu au secret. Irina Khalip a été condamnée à deux ans avec sursis le 16 mai pour sa participation aux manifestations du 19 décembre 2010, à Minsk. Andreï Sannikov a été condamné à cinq ans d’emprisonnement le 14 mai pour sa participation au même rassemblement postélectoral. Amnesty International considère que l’ex-candidat à l’élection présidentielle a été condamné uniquement pour avoir exercé (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.