Écrire Belarus. un prisonnier d’opinion Andreï Sannikov, autorisé à voir sa femme

Action complémentaire sur l’AU 264/10, EUR 49/014/2011, 23 mai 2011 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 4 JUILLET 2011. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Le 20 mai, l’ancien candidat à l’élection présidentielle Andreï Sannikov a été autorisé à voir sa femme, Irina Khalip, pendant une heure au centre de détention provisoire de la rue Valadarsky, à Minsk, à la suite de l’Action urgente publiée le 18 mai. C’est la première fois en cinq mois qu’il a été autorisé à recevoir sa visite. Irina Khalip a indiqué qu’Andreï Sannikov semblait aller bien et qu’il était de bonne humeur lors de leur entrevue d’une heure, qui s’est déroulée à travers une vitre. Il lui a demandé de remercier tous ceux qui les avaient soutenus, sa famille et lui, ainsi que tous les journalistes et défenseurs des droits humains qui ont continué à évoquer les événements qui ont eu lieu le 19 décembre, à Minsk. Bien qu’un tribunal leur ait accordé, le 17 mai, la permission de le voir, la femme et la belle-mère d’Andreï Sannikov n’ont pas pu retrouver sa trace le 18 mai, ce qui laissait craindre qu’il soit détenu au secret. Irina Khalip a été condamnée à deux ans avec sursis le 16 mai pour sa participation aux manifestations du 19 décembre 2010, à Minsk. Andreï Sannikov a été condamné à cinq ans d’emprisonnement le 14 mai pour sa participation au même rassemblement postélectoral. Amnesty International considère que l’ex-candidat à l’élection présidentielle a été condamné uniquement pour avoir exercé (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Mariée de force, violée et condamnée à mort

Mariée de force, Noura Hussein a été violée par son mari. Elle l’a tué en légitime défense : le Soudan l’a condamnée à mort. Agissez pour elle : signez notre pétition