Écrire Panama. Les maisons de familles indigènes bientôt noyées

AU 153/11, AMR 44/001/2011, 25 mai 2011 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 13 JUILLET 2011. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Des familles vivant dans une communauté indigène, dans le nord-ouest du Panama, risquent d’être tuées ou blessées car leurs villages seront bientôt noyés dans le cadre d’un projet de construction d’un barrage. Des centaines de familles sont déjà parties mais d’autres, encore en cours de négociations pour être relogées, restent dans leurs maisons. La construction du barrage Chan 75 est en cours depuis plusieurs années dans le district de Changuinola, dans la province de Bocas del Toro, au Panama. Les autorités locales négocient avec des centaines de famille appartenant à la communauté indigène Ngöbe afin de les reloger, pour que les hameaux de Guayabal, de Valle Rey et de Charco de la Pava, où ces gens vivent actuellement, puissent être inondés. Beaucoup de familles ont déjà déménagé de la région mais certaines sont encore en cours de négociations, ce qui signifie qu’elles habitent toujours dans la zone qui devrait être noyée. Parmi les familles qui n’ont pas encore relogées, certaines affirment n’avoir reçu qu’une partie de l’indemnisation promise. Le 20 mai, le bureau du vice-président du Panama a diffusé un communiqué de presse informant que l’inondation devrait bientôt commencer. Amnesty International a reçu des informations indiquant que les portes du barrage sont fermées et que le niveau de l’eau a déjà commencé à (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.