Écrire Rihab Attia Abu Taha (f), 28 ans ...

...Karima Abu Dalal (f), 34 ans ; Bassam al Oehidi (h) ; Shaaban Fares Salama Abu Obeid (h), 37 ans ; Tayseer al Qanou (h), 50 ans ; Ibrahim al Qanou (h), 28 ans ; Rami al Masri (h), 25 ans ; Ahmad Masoud (h), 20 ans ; Sameer Taleb (h), 47 ans ; Iyad Jandiya (h), 32 ans ; Amin Fayad (h), 28 ans ; Rami Al Arouqi (h), 29 ans ; Bassam al Dos (h), 35 ans MDE 15/001/2008 - AU 11/08 Les autorités israéliennes refusent à des Palestiniens gravement malades l’autorisation de quitter la bande de Gaza pour recevoir des soins médicaux urgents qu’ils ne peuvent trouver sur place. Depuis qu’Israël a renforcé son blocus sur la bande de Gaza, en juin 2007, en fermant le point de passage entre Gaza et l’Égypte, chacun des 1,5 millions d’habitants de Gaza a besoin d’une permission des autorités militaires israéliennes pour pouvoir partir. Or, cette permission est refusée presque systématiquement. Les 13 personnes nommées plus haut souffrent soit d’un cancer soit d’une autre maladie potentiellement mortelle. Refuser de les laisser sortir de Gaza revient à les priver du traitement nécessité d’urgence par leur état de santé et met leurs vies en danger. Plusieurs dizaines de personnes s’étant trouvées dans pareil cas sont mortes au cours des derniers mois. En réponse à une requête introduite par l’organisation israélienne Médecins pour les droits humains (MDH), la Cour suprême de l’État hébreu s’est penchée sur le refus, par l’armée israélienne, de laisser sortir de Gaza certains de ces 13 malades. La Cour a estimé que (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse