Écrire Des manifestants détenus en Irak risquent la torture

AU 158/11, MDE 14/029/2011, 2 juin 2011 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 14 JUILLET 2011. Veuillez passer par les représentants diplomatiques de l’Irak dans votre pays, en demandant que vos appels soient transmis .Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Plusieurs militants favorables à des réformes sont privés de tout contact avec le monde extérieur depuis leur arrestation, survenue les 27 et 28 mai à Bagdad. Ils risquent de subir des actes de torture ou d’autres mauvais traitements. Ahmed Alaa al Baghdadi, Jihad Jalil Ibrahim, Muayyad Faisal al Tayeb et Ali Abdul Khaliq al Jaf ont été interpellés sur la place Tahrir, dans le centre de Bagdad, le 27 mai à 9 h 30, peu de temps avant que ne commence une manifestation planifiée. Ils ont semble-t-il été emmenés à bord d’une ambulance par des hommes vêtus en civil, qui seraient membres des forces de sécurité. Les quatre militants avaient déjà appelé à manifester et avaient participé à des mouvements non violents pour protester contre la détérioration de la situation économique et d’autres conditions de vie en Irak. Les quatre hommes, âgés de 19 à 29 ans, sont détenus à la prison de la base aérienne d’al Muthanna, dans la capitale irakienne. Ils risquent apparemment d’être jugés le 5 juin pour possession de fausses cartes d’identité. Toutefois, Amnesty International craint que l’arrestation et la détention de ces hommes ne soient directement liées à leur participation à des manifestations pacifiques, où ils (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir