Écrire Lema Soussarov (h), 25 ans

EUR 50/004/2007 - Action complémentaire sur l’AU 207/07 (EUR 50/003/2007 du 9 août 2007) Les autorités ukrainiennes, qui semblent subir une pression croissante de la part des autorités russes, s’appliquent à préparer le renvoi forcé de Lema Soussarov en Russie, où il risque d’être torturé. Le 29 septembre, le chef des services de sécurité ukrainiens a indiqué à un délégué d’Amnesty International : « Si nous refusons ouvertement de satisfaire la demande des autorités russes, elles [viendront en Ukraine et] emmèneront toutes les personnes sans distinction. » Lema Soussarov a été reconnu comme réfugié par le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) et a demandé l’asile en Ukraine. Il a été arrêté le 16 juin par des agents des services de sécurité nationaux à la suite d’une demande d’extradition formulée par la Russie. Son avocat a formé un recours contre son placement en détention, mais le tribunal du district de Solomenski (à Kiev) a statué le 20 juillet qu’il était légal de détenir une personne lorsqu’une demande d’extradition avait été émise à son encontre. Son défenseur a alors interjeté appel de cette décision devant la cour d’appel de Kiev, mais ses efforts ont été vains. Il a ensuite déposé une requête auprès du tribunal du district de Pecherski contre la demande d’extradition concernant son client, mais cette instance a refusé d’examiner son dossier pour des raisons de procédure. Le 28 septembre, la cour d’appel de Kiev a jugé que la décision d’extradition ne pouvait pas être contestée par un tribunal de (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Pour une Belgique plus humaine envers les demandeurs d’asile

La Belgique doit se montrer plus humaine : demandez des voies sûres et légales pour les personnes contraintes de fuir de chez elles. Signez notre pétition !