Écrire Colombie. Les défenseurs des droits humains Julio Cesar Rosero, Martha Giraldo et Jenny Torres, menacés de mort

AU 172/11, AMR 23/019/2011, 9 juin 2011 Le 7 juin, l’avocat Julio Cesar Rosero, qui représente la famille d’un homme victime d’une exécution extrajudiciaire dans le département du Valle del Cauca (sud-ouest de la Colombie), a reçu un courriel l’avertissant que lui et d’autres personnes seraient tués si les militaires mis en cause dans cet homicide étaient condamnés. Le 7 juin, l’avocat Julio Cesar Rosero, qui défend Jenny Torres, du Mouvement national des victimes de crimes d’État (MOVICE), a reçu un courriel contenant des menaces de mort : « Ce message est destiné à l’avocat Julio Cesar Rosero, à Martha Giraldo et toute son organisation de bandits, et à Jenny Torres. […] Si les soldats sont condamnés, l’avocat et la Noire [Jenny Torres] vont mourir, dernier avertissement, c’est sérieux, très sérieux. » Julio Cesar Rosero représente Jenny Torres dans le procès de huit membres d’une unité des forces spéciales de l’armée. Le 14 janvier 2007, le mari de Jenny Torres, Edison Yimel Villanueva, et trois autres hommes ont été tués dans le village de La Reforma, une zone rurale de Cali, dans le département du Valle del Cauca. Les victimes ont ensuite été présentées, de façon mensongère, comme des guérilleros tués au combat. Un capitaine, un lieutenant, un sergent et cinq soldats du Groupe des forces spéciales urbaines (AFEUR) et du Groupe d’action unifiée pour la liberté personnelle (GAULA) sont actuellement jugés dans le cadre du procès pour ces homicides. Martha Giraldo, qui est l’une des responsables du MOVICE dans le (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.