Écrire Honduras. Protégez le militant LGBT Alexander David Sánchez Álvarez menacé

Action complémentaire sur l’AU 12/11, AMR 37/005/2011, 14 juin 2011 Le 8 juin, Alexander David Sánchez Álvarez, militant LGBT et défenseur des droits humains, a été menacé d’une arme pour la troisième fois cette année. Amnesty International pense que sa vie est en danger. Le matin du 8 juin, vers 8 h 10, Alexander David Sánchez Álvarez se rendait au Centre de prévention, de traitement et de réadaptation pour les victimes de torture et leurs familles (CPTRT), où il travaille comme infirmier. Il sortait tout juste d’un taxi à quelques mètres des locaux quand il est passé tout près d’une voiture beige aux vitres teintées, à l’arrêt dans les embouteillages. À l’intérieur se trouvaient trois hommes vêtus de l’uniforme spécial de l’unité de police « Cobra ». L’homme côté passager a baissé la vitre, pointé une arme sur Alexander David Sánchez Álvarez et lui a dit : « C’est le petit pédé […] oui c’est bien toi ». Ce dernier s’est enfui et s’est caché dans un immeuble près de là, où il a noté le numéro d’immatriculation de la voiture et signalé cet épisode au bureau du procureur général. Alexander David Sánchez Álvarez milite activement au sein de la communauté LGBT, travaillant et faisant du bénévolat pour plusieurs organisations de défense des LGBT et des droits humains. C’est la troisième fois cette année qu’il est menacé d’une arme. DANS LES APPELS QUE VOUS FEREZ PARVENIR LE PLUS VITE POSSIBLE AUX DESTINATAIRES MENTIONNÉS CI-APRÈS, en espagnol ou dans votre propre langue : ? appelez les autorités à diligenter une enquête (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Un professeur de la VUB condamné à mort

Le Dr Ahmadreza Djalali, un citoyen iranien résidant en Suède et professeur invité à la VUB en Belgique, a été condamné à mort : demandez sa libération, signez la pétition !