Écrire Irak. Ibrahim Karim Mohammed al Qaragholi maintenu en détention malgré une décision de justice

Action complémentaire sur l’AU 19/09, MDE 14/032/2011, 16 juin 2011 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 29 JUILLET 2009 À L’AMBASSADE D’IRAK DANS VOTRE PAYS . Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Un homme condamné à mort mais acquitté fin 2010 par la Cour de cassation est maintenu en détention à la prison d’Al Kadhimiya, à Bagdad. Amnesty International réclame sa libération immédiate. Ibrahim Karim Mohammed al Qaragholi a été condamné à mort le 28 octobre 2008 par le Tribunal pénal central irakien à Bagdad, pour l’enlèvement et le meurtre de trois soldats américains en juin 2006. Trois témoins de la défense n’auraient pas assisté au procès et Ibrahim Karim Mohammed al Qaragholi a été reconnu coupable à l’issue de la seconde audience sur la base d’éléments de preuves fournis par quatre experts médico-légaux, également témoins à charge, travaillant pour le Département médico-légal. Ces derniers ont affirmé que les empreintes d’Ibrahim Karim Mohammed al Qaragholi avaient été retrouvées sur un véhicule utilisé par les trois soldats avant leur enlèvement. Amnesty International milite en faveur d’Ibrahim Karim Mohammed al Qaragholi depuis 2009 et a déjà fait part de ses inquiétudes quant au fait que le procès, qui s’est déroulé en deux audiences et sans la présence des témoins de la défense, semble n’avoir pas respecté les normes internationales d’équité des procès. La famille d’Ibrahim Karim Mohammed al Qaragholi, qui n’avait apparemment pas été informée du procès, a (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir