Écrire Syrie. Un militant politique kurde Sabri Mirza, risque la torture

AU 189/11, MDE 24/027/2011, 17 juin 2011 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 29 JUILLET 2011. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Sabri Mirza, militant politique kurde et avocat spécialisé dans la défense des droits humains, est maintenu en détention dans un lieu inconnu après avoir été arrêté à El Qamishli (nord de la Syrie) lundi 13 juin. Il risque la torture et d’autres formes de mauvais traitements, et il est possible qu’il ait été incarcéré uniquement pour avoir exprimé ses opinions politiques de manière pacifique, auquel cas il s’agirait d’un prisonnier d’opinion. Sabri Mirza a été appréhendé, puis remis à la Sécurité politique lundi 13 juin après que le poste de police d’El Qamishli l’eut convoqué sous le prétexte d’évoquer avec lui la possibilité de lever l’interdiction de voyager qui lui était imposée de longue date. Alors qu’il était détenu au poste de police, il a été autorisé à appeler un ami à qui il a demandé de lui amener des médicaments pour son diabète et pour les troubles cardiaques dont il souffre. Sabri Mirza a de nouveau téléphoné à cet ami mercredi 15 juin vers 4 heures du matin pour lui dire que les forces de sécurité allaient l’emmener à Damas, la capitale, d’un moment à l’autre. Il est détenu au secret dans un lieu inconnu depuis lors. Les charges retenues contre Sabri Mirza ne sont pas connues mais Amnesty International pense qu’il a pu être pris pour cible en raison de ses fonctions élevées au sein du parti kurde Yekiti, interdit en Syrie. (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.