Écrire Colombie. Réclamez la protection de défenseurs des droits humains

Action complémentaire sur l’AU 150/11, AMR 23/021/2011, 17 juin 2011 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 29 JUILLET À : . Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Le 14 juin, Franklín Torres, Candelaria Barrios et Pedro Geney, membres du Mouvement national des victimes de crimes d’État (MOVICE) dans le département de Sucre (nord de la Colombie), ont reçu une menace de mort par Internet. Le message, qui a également été envoyé au personnel du MOVICE à Bogotá chargé de la sécurité et de la protection des membres de l’organisation, indiquait : « Nous vous avons prévenus… aujourd’hui vous devez accepter les conséquences… notre campagne "Soyez patriotes, tuez un guérilléro" continue…nous ne voulions pas verser plus de sang mais vous nous y obligez… Candelaria Barrios Acosta, Pedro Geney Arrieta, Franklín Torres, guérilléros déguisés en défenseurs des droits humains, nous avons reçu l’ordre de vous tuer. » Ce message fait suite à un autre courriel envoyé le 10 juin à Ingrid Vergara, Pedro Geney et Franklín Torres, leur annonçant qu’ils seraient exécutés s’ils ne quittaient pas la région avant le 14 juin. Candelaria Barrios a reçu une menace de mort sur son téléphone portable le 20 mai. Elle est la sœur de Jesús Barrios Acosta, tué par des paramilitaires le 15 novembre 2006. Le message indiquait : « Je t’avertis car j’ai entendu que certaines personnes projettent de te tuer ainsi que ton neveu ; il y a une prime de 20 millions. Pars. » DANS LES APPELS QUE VOUS FEREZ (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.