Écrire Jahangir Alam Akash (h), journaliste, défenseur des droits humains

ASA 13/003/2008 - Action complémentaire sur l’AU 285/07 (ASA 13/012/2007 du 1er novembre 2007) Jahangir Alam Akash, journaliste et défenseur des droits humains, a été libéré sous caution en novembre 2007 après plus d’un mois de détention. Il a déclaré publiquement qu’il avait été torturé pendant cette période par des agents du Rapid Action Battalion (RAB, Bataillon d’action rapide). Les autorités ont décerné un nouveau mandat d’arrêt à son encontre. S’il est arrêté, il risque fortement d’être encore torturé. Jahangir Alam Akash a été arrêté le 24 octobre 2007 à 2 heures du matin par des agents du RAB à son domicile, dans la ville de Rajshahi (nord-ouest du pays). Il avait réalisé un reportage, diffusé à la télévision le 3 mai 2007, dans lequel des membres du RAB étaient accusés d’avoir tiré sur un homme n’opposant aucune résistance, à son domicile et sous les yeux de sa famille. Jahangir Alam Akash a été inculpé de « chantage » ; cette accusation est considérée par de nombreuses personnes comme fausse et motivée par des considérations politiques. Le journaliste a décrit publiquement les actes de torture qui lui auraient été infligés par des agents du RAB : il aurait notamment reçu des décharges électriques, des coups de bâton sur la plante du pied, et il aurait été suspendu au plafond par les mains. À la suite de sa libération, à la fin du mois de novembre 2007, le ministère de l’Intérieur, qui aurait agi à l’instigation des agents du RAB de Rajshahi, a demandé à la police d’appliquer dans son cas les dispositions relatives (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.