Écrire Israël. Des familles a la rue après la démolition de leurs maisons

AU 194/11, MDE 15/028/2011, 22 juin 2011 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 2 AOÛT 2011 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. L’armée israélienne a détruit 29 maisons et d’autres biens dans le hameau bédouin de Hadidiya, dans la vallée du Jourdain, laissant 11 enfants et 16 adultes sans domicile. Ces familles ont l’intention de construire de nouvelles habitations mais celles-ci risquent également d’être immédiatement démolies par les autorités. Le 21 juin vers 6 h 30, des militaires et des agents de sécurité israéliens, dont deux agents de l’Administration civile (l’administration militaire israélienne), une centaine de soldats et des garde-frontières israéliens sont arrivés dans la zone de Hadidiya avec deux bulldozers. Ils ont détruit sept tentes, quatre installations servant de cuisine et 18 enclos pour le bétail. Six ménages sont concernés. Un des résidents a confié à Amnesty International qu’il craignait de perdre ses moutons, qui représentent le moyen de subsistance de sa famille, depuis qu’ils ne sont plus enfermés dans des enclos ; de plus, sans abri, ils pourraient tomber malades. Le 16 juin, les autorités ont adressé des avis de démolition à quatre familles. Leur avocat ne les a reçus que le 18 juin. Un appel déposé le 19 juin devant l’Administration civile a été rejeté. Le 21 juin, à la première occasion, le même avocat a déposé un recours devant la Haute cour israélienne. Le même jour, les résidents ont prié l’équipe de démolition (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.