Écrire Venezuela. Humberto Prado Sifontes, un militant, a reçu des menaces de mort

AU 202/11, AMR 53/006/2011, 27 juin 2011 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 8 AOÛT 2011. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Le défenseur des droits humains vénézuélien Humberto Prado Sifontes, directeur de l’Observatoire vénézuélien des prisons, et sa famille sont en grand danger à la suite de menaces de mort et d’une campagne d’intimidation visant cet homme depuis de violents troubles survenus le 12 juin dans la prison d’El Rodeo (État de Miranda). Humberto Prado est un éminent défenseur des droits fondamentaux des détenus ; il a dénoncé pendant de nombreuses années les conditions de détention affligeantes qui règnent dans les prisons du Venezuela. Les menaces contre lui ont commencé le 18 juin, après un entretien téléphonique accordé par le ministre de l’Intérieur et de la Justice, Tareck El Aissami, à une émission de la chaîne de télévision appartenant à l’État. Durant cet entretien, le ministre aurait déclaré que Humberto Prado aurait menti de manière flagrante à propos de la situation dans la prison d’El Rodeo II. La veille, quelque 3 500 membres de la Garde nationale avaient amorcé des opérations pour mettre fin aux violences qui ont duré plusieurs jours à la prison d’El Rodeo. Après les déclarations attribuées à Tareck El Aissami, un blog révélant les coordonnées de Humberto Prado, y compris ses numéros de téléphones personnels et son adresse, a été créé. Il se terminait par la phrase suivante : « Bientôt, [nous publierons] des informations sur sa (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.