Écrire Nigeria. Des centaines de personnes expulsées de force à Abuja

AU 204/11, AFR 44/012/2011, 29 juin 2011 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 30 JUILLET 2011. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Des centaines de personnes ont été expulsées de force de leurs domiciles dans un quartier informel d’Abuja, au Nigeria. Ce quartier a été réduit en cendres par une équipe spéciale gouvernementale ; au moins une personne a trouvé la mort. Des centaines de personnes ont été chassées de force de leurs domiciles et au moins une personne est morte lorsque l’Équipe spéciale d’assainissement de l’environnement, accompagnée de policiers et de soldats armés, a réduit en cendres les installations du quartier et du marché de Panteka. Cette équipe a été créée pour « débarrasser Abuja des bidonvilles et empêcher les activités illégales, les embouteillages, la mendicité, le colportage et la construction d’installations illégales dans la métropole d’Abuja ». Les membres de l’équipe ont annoncé avoir l’intention de continuer ces opérations pendant les trois prochaines semaines. L’équipe spéciale est arrivée le 25 juin dans le quartier du district d’Apo, à Abuja, et a commencé à mettre le feu aux installations. Selon les résidents, la police a tiré des coups de feu en l’air et arrêté des personnes qui essayaient de s’enfuir. Ils ont déclaré à Amnesty International qu’Abu-Bakr Muhammad Abdullahi, un cireur, a été brûlé vif alors qu’il se trouvait chez lui. Un porte-parole du Comité de protection de l’environnement d’Abuja (AEPB) a confirmé qu’une personne (...)

Action terminée

Toutes les infos
Toutes les actions

Halte à l’afflux d’armes vers le Yémen

Des armes wallonnes et de l’équipement militaire belge impliqués dans le conflit meurtrier au Yemen ! Nous devons faire cesser les transferts d’armes utilisées pour perpétrer ces violations des droits humains. Signez !