Écrire Mexique. Six hommes détenus illégalement par la marine

Action complémentaire sur l’AU 177/11, AMR 41/044/2011, 30 juin 2011 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 10 AOÛT 2011 À : . Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Au moins six hommes ont été placés illégalement en détention par des marines, dans le nord du Mexique, et font l’objet d’une disparition forcée. Malgré des preuves incontestables, la Marine continue de nier son implication et l’enquête officielle semble être au point mort. Les proches de José Fortino Martínez Martínez, José Cruz Díaz Camarillo, Martín Rico García, Usiel Gómez Rivera, Diego Omar Guillen Martínez et Joel Díaz Espinoza ont déposé une plainte auprès des autorités locales et fédérales après que la Marine mexicaine a interpellé ces six hommes séparément sans mandat à Nuevo Laredo, entre le 1er et le 5 juin. Pendant qu’ils les détenaient, les marines ont interrogé leurs familles concernant la possession de drogues et d’armes à feu. Les plaintes pour détention illégale et possible disparition forcée ont été enregistrées au bureau de la Procureure générale fédérale et à la Commission nationale des droits humains. Les proches ont également déposé une requête en habeas corpus devant les tribunaux fédéraux. Toutes les autorités locales et fédérales nient toute implication dans le placement en détention de ces six hommes et affirment ignorer où ils se trouvent. Des preuves incontestables fournies par des témoins et des photographes indiquent que les descentes chez les personnes concernées et les placements en (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse