Écrire Des militants chinois détenus sont privés de soins médicaux

Informations complémentaires sur l’AU 117/11, ASA 17/035/2011, 7 juillet 2011 VEUILLEZ ENVOYER VOS APPELS AVANT LE 18 AOÛT 2011 : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Ni Yulan, militante en faveur du droit au logement et ancienne avocate, et son époux Dong Jiqin ont été officiellement arrêtés pour avoir « cherché à provoquer des conflits et troublé l’ordre public ». Ils peuvent être jugés à tout moment et encourent jusqu’à cinq ans de prison. Il est crucial de faire pression maintenant sur les autorités chinoises afin qu’elles libèrent immédiatement ce couple. Le 7 avril, Ni Yulan, 51 ans, et son époux Dong Jiqin ont été arrêtés par la police de Pékin, qui les soupçonnait d’« avoir cherché à provoquer des conflits et troublé l’ordre public ». Ils ont été arrêtés officiellement pour les mêmes motifs (article 293 du Code pénal) le 17 mai. S’ils sont jugés et reconnus coupables, ils risquent jusqu’à cinq ans d’emprisonnement. Amnesty International pense qu’ils ont été visés en raison des activités pacifiques menées sans relâche par Ni Yulan dans le domaine des droits humains et de l’assistance juridique. Leurs avocats leur ont rendu visite à trois reprises : deux fois en mai et une fois en juin. Selon ces personnes, qui ont rencontré Ni Yulan pour la dernière fois le 17 juin, celle-ci s’était fait mal au dos parce que la police n’avait pas verrouillé son fauteuil roulant lors de son transfert vers un centre de détention. Pendant que le véhicule roulait, le (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.