Écrire Report de cinq exécutions au Yémen

Action complémentaire sur l’AU 297/09, MDE 31/011/2011, 6 juillet 2011 VEUILLEZ ENVOYER VOS APPELS AVANT LE 17 AOÛT 2011 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Cinq hommes sous le coup d’une condamnation à mort au Yémen n’ont pas été exécutés le 6 juillet comme on le craignait. Cependant, ils risquent toujours d’être exécutés d’un moment à l’autre, puisqu’ils ont épuisé toutes leurs voies de recours et que leurs peines ont été ratifiées par le président en 2009. Yasser Ismail, 29 ans, Bashir Ismail, 28 ans, Arif Fari, 27 ans, Mubarak Ghalib, 25 ans, et Murad Ghalib, 26 ans, ont été condamnés à mort en juillet 2006 pour le meurtre de deux hommes. Ces cinq personnes ont un lien de parenté. Elles sont détenues à la prison centrale de Taizz. La cour d’appel de la ville a rejeté leurs recours contre leur condamnation en mars 2008, et la Cour suprême a confirmé cette décision en juin 2009. Le président a ratifié leurs peines la même année. Amnesty International avait obtenu des informations indiquant que ces cinq hommes devaient être exécutés le 6 juillet. L’organisation a appris par la suite que plusieurs détenus de la prison de Taizz avaient protesté contre ces exécutions en refusant de s’alimenter à plusieurs reprises et que les exécutions avaient été reportées le 6 juillet. Il semble qu’un responsable des services de sécurité a pris cette décision pour éviter d’autres protestations et troubles dans la prison. Ces cinq hommes continuent toutefois de (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.