Écrire Syrie. George Sabra, militant détenu risque la torture

AU 224/11, MDE 24/036/2011, 20 juillet 2011 VEUILLEZ ENVOYER VOS APPELS AVANT LE 24 AOÛT 2011 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Le militant politique syrien George Sabra est détenu au secret dans un lieu inconnu depuis le 20 juillet. Il a été interpellé dans le cadre des arrestations de masse auxquelles ont procédé l’armée et les forces de sécurité syriennes à Qatana, une ville située au sud-ouest de Damas, la capitale du pays. Cet homme risque fortement d’être torturé ou soumis à d’autres formes de mauvais traitements. Des chars d’assaut et des hommes armés sont entrés le 16 juillet dans Qatana, au sud-ouest de la capitale. Ils ont ouvert le feu sur des habitants sans armes et ont procédé à des descentes, arrêtant au hasard des dizaines d’hommes âgés de 18 à 40 ans. Le militant politique George Sabra, 64 ans, fait partie des personnes placées en détention au secret dans des lieux inconnus. Amnesty International est particulièrement inquiète pour sa sécurité au vu des informations faisant état d’un recours généralisé à la torture en Syrie. Le fils de George Sabra, Chadi Sabra, qui vit en exile en France, a déclaré à Amnesty International que plusieurs hommes armés en civil avaient arrêté son père dans l’appartement familial à 1 heure du matin le 20 juillet. Il n’a pas été autorisé à se changer alors qu’il était en pyjama et n’a pas pu prendre sa carte d’identité. Dix minutes plus tard, un autre groupe d’hommes armés, qui se sont présentés comme (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.