Écrire Vietnam. Un prêtre malade renvoyé en prison

Action complémentaire sur l’AU 313/09, ASA 41/003/2011, 26 juillet 2011 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 6 SEPTEMBRE 2011 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Le prêtre catholique Nguyen Van Ly, défenseur des droits humains, a été arrêté par la police le 25 juillet après-midi dans le diocèse de Hué, dans le centre du Viêt-Nam, avant d’être renvoyé en prison à bord d’une ambulance. Il avait bénéficié d’une libération conditionnelle en mars 2010 pour bénéficier de soins médicaux : il a été victime d’un accident vasculaire cérébral et souffre d’une tumeur au cerveau. Le père Nguyen Van Ly, 64 ans, purgeait une peine de huit ans de prison à Ba Sao, dans la province de Nam Ha, dans le nord du pays, lorsqu’il a été victime d’un accident vasculaire cérébral en novembre 2009. Les autorités n’ont pas fait procéder à un véritable diagnostic et ne lui ont pas fourni les soins médicaux nécessaires. Elles l’ont envoyé à l’hôpital pénitentiaire 198 à Hanoï deux semaines plus tard, avant de le renvoyer en prison le 11 décembre alors qu’il était encore en partie paralysé. Le 15 mars 2010, Nguyen Van Ly s’est vu accorder 12 mois de « suspension temporaire » de sa peine afin de pouvoir bénéficier de soins médicaux. Depuis sa remise en liberté, il vivait sous surveillance dans une maison destinée aux prêtres à la retraite du diocèse de l’archevêque de Hué. Les autorités ont affirmé qu’il a été renvoyé en prison parce qu’il a distribué des tracts dénonçant les politiques du (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.