Écrire Chine. Libération d’Ai Weiwei et de ses collègues

Action complémentaire sur l’AU 114/11, ASA 17/037/2011, 26 juillet 2011 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 6 SEPTEMBRE 2011 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Ai Weiwei, artiste chinois mondialement connu, ainsi que son ami et assistant Wen Tao, son cousin et chauffeur Zhang Jingsong et sa comptable Hu Mingfen ont tous été libérés. La situation actuelle de l’architecte Liu Zhenggang reste toutefois inconnue. Ai Weiwei a été libéré le 22 juin dans le cadre d’une procédure de qubao houshen (« obtention d’un garant en attendant le jugement »), une forme de libération sous caution qui ne permet pas à la personne concernée de quitter sa ville ou son pays de résidence sans autorisation – en l’occurrence, la ville de Pékin. D’après Xinhua, l’agence de presse officielle chinoise, Ai Weiwei a été remis en liberté « en raison de la bonne attitude dont il a fait preuve en avouant ses infractions, ainsi que de la maladie chronique dont il souffre » et parce qu’il a accepté de payer les sommes qu’il doit au fisc chinois. Cependant, Ai Weiwei n’a jamais été formellement inculpé d’une quelconque infraction, et aucun document légal relatif à sa détention ou à sa libération ne lui a été remis. On ignore où Ai Weiwei a été détenu. Sa femme n’a été autorisée à lui rendre visite qu’une fois, pendant seulement 15 minutes et sous surveillance. À sa libération, Ai Weiwei a été averti qu’il ne devait parler à personne, notamment aux médias, de son traitement en détention. Il (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.