Écrire Wang Lihong, défenseure chinoise des droits humains va être jugée

AU 230/11, ASA 17/038/2011, 27 juillet 2011 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 7 SEPTEMBRE 2011 AU : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Wang Lihong, défenseure des droits humains, a été arrêtée à Pékin, en Chine, le 21 avril. Elle pourrait être jugée dès le mois prochain. Le parquet populaire suprême n’a pas donné à son avocat entièrement accès aux pièces relatives à son affaire. Wang Lihong souffre de maux de dos chroniques et elle risque d’être torturée et soumise à d’autres mauvais traitements. Wang Lihong (56 ans) a été interpellée chez elle par neuf policiers le 21 mars 2011, dans le cadre d’une vague d’arrestations déclenchées par les manifestations liées à la « révolution du jasmin » au Moyen-Orient et en Afrique du Nord. Les policiers ont perquisitionné à son domicile et ont confisqué son ordinateur personnel. Le 21 avril, des policiers du district de Chaoyang (Pékin) ont déclaré à la famille de Wang Lihong que cette dernière avait été officiellement arrêtée, car elle était soupçonnée d’avoir « provoqué un attroupement en vue de bloquer ou de perturber la circulation », et qu’elle était détenue au centre de détention de leur poste de police. Si elle est reconnue coupable, elle risque jusqu’à cinq ans d’emprisonnement. Le 15 juillet 2011, le parquet populaire du district de Chaoyang (Pékin) a confirmé à l’avocat de Wang Lihong, Han Yicun, que sa cliente serait inculpée d’avoir « provoqué un attroupement en vue de bloquer ou de perturber la circulation », en (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.