Écrire Egypte. Des prisonniers battus et privés de soins médicaux

AU 231/11, MDE 12/042/2011, 27 juillet 2011 PLEASE SEND APPEALS BEFORE 6 SEPTEMBER 2011 TO : Please check with your section office if sending appeals after the above date. ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 6 SEPTEMBRE 2011 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Amnesty International a reçu des informations selon lesquelles des gardiens auraient battu des prisonniers pendant leur fouille le 24 juillet dans la prison d’Al Wadi al Gadid (désert du sud-ouest de l’Égypte). On pense que les personnes blessées pendant ces fouilles et ces passages à tabac n’ont reçu aucun soin médical. La famille d’Abu el Maati Ahmed Abu al Arab a appris que des gardiens de prison avaient frappé celui-ci avec des bâtons et des câbles quand ils se sont rendus dans sa cellule pour la fouiller ; sa jambe aurait été brisée. Sa famille pense qu’il est toujours dans sa cellule et qu’il n’a reçu aucun soin médical. Abu el Maati Ahmed Abu al Arab a été arrêté le 3 février alors qu’il quittait la place Tahrir, au Caire. Il a été jugé par un tribunal militaire, inculpé de destruction de biens publics et condamné à cinq ans d’emprisonnement au terme d’un procès sommaire. Amnesty International est opposée à ce que des civils soient jugés par des tribunaux militaires. Le 25 juillet, Mohamed Al Beheiry a voulu rendre visite à son frère Amr Abdallah Al Beheiry à la prison d’al Wadi al Gadid, mais on lui a appris que celui-ci était en cours de transfert vers une autre prison. Il a réussi (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir