Écrire (suivi) : Iran. Une militante des droits des femmes, Maryam Bidgoli, arrêtée

Action complémentaire sur l’AU 3/11, MDE 13/070/2011, 27 juillet 2011 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 6 SEPTEMBRE 2011 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. La militante des droits des femmes Maryam Bidgoli a été arrêtée chez elle, dans la matinée du 21 juillet 2011, et transférée à la prison Langaroud, à Qom, afin d’y purger une peine de six mois d’emprisonnement à laquelle elle a été condamnée pour avoir recueilli de manière pacifique des signatures en faveur d’une pétition exigeant la fin de la discrimination contre les femmes dans le droit iranien. Elle a contesté la légalité de cette condamnation. Maryam Bidgoli participe à la campagne Un million de signatures, également appelée Campagne pour l’égalité, un mouvement d’initiative populaire demandant qu’il soit mis un terme à la discrimination à l’égard des femmes en Iran. Le 29 décembre 2010, Fatemeh Masjedi et elle ont été appelées à se présenter dans les trois jours devant les autorités pénitentiaires à Qom pour commencer à purger une peine de six mois d’emprisonnement. Dans un premier temps, les deux femmes ont conservé leur liberté après avoir formé un recours contre leur déclaration de culpabilité et leur peine. Cependant, Fatemeh Masjedi a quand même été arrêtée le 28 janvier 2011. Fatemeh Masjedi a effectué la totalité de sa peine et elle a été libérée. Maryam Bidgoli a quant à elle été arrêtée dans la matinée du 21 juillet chez elle, à Qom, et transférée à la prison Langaroud pour y purger la (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse