Écrire Brésil. Des membres du personnel d’une ONG ont été menacés de mort

AU 234/11, AMR 19/012/2011, 28 juillet 2011 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 2 SEPTEMBRE 2011 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. MODELE DE LETTRE EN BRÉSILIEN ET EN FRANÇAIS DISPONIBLE EN TÉLÉCHARGEMENT ICI : http://www.amnestyinternational.be/doc/bresil_au_modele_2011.doc L’avocat Diogo Cabral et le prêtre Inaldo Serejo, qui travaillent tous deux pour la Commission pastorale de la terre (CPT), une ONG brésilienne, ont été menacés de mort le 25 juillet à Cantanhede, une ville du nord du Brésil. Diogo Cabral et Inaldo Serejo, qui est le responsable de la Commission pastorale de la terre pour l’État de Maranhão, ont été menacés dans l’après-midi du 25 juillet alors qu’ils assistaient à une audience liée à un conflit foncier entre des exploitants agricoles locaux et la communauté afro-brésilienne Salgado. Ce conflit foncier concerne des terres situées dans la municipalité de Pirapemas, à 133 kilomètres de São Luis, la capitale de l’État de Maranhão. Bien que le droit de cette communauté de rester sur ces terres ait été légalement reconnu en octobre 2010, les agriculteurs ont réussi à obtenir l’émission d’une ordonnance d’expulsion qui n’a été suspendue qu’après l’intervention de Diogo Cabral et d’Inaldo Serejo. Selon Diogo Cabral, alors qu’ils arrivaient au tribunal local, un agriculteur les aurait menacés tous les deux en disant que les personnes de l’extérieurs créaient des problèmes aux habitants de la région et, à cause du soutien qu’ils apportent à (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Nicaragua : justice pour Amaya et les autres activistes persécutés

Amaya Coppens, une belgo-nicaraguayenne, et d’autres étudiants sont victimes de la répression du gouvernement. Signez la pétition !