Écrire Cote d’Ivoire. Un syndicaliste Basile Mahan Gahé, détenu dans des conditions éprouvantes

Action complémentaire sur l’AU 191/11, AFR 31/008/2011, 4 août 2011 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 14 SEPTEMBRE 2011 Basile Mahan Gahé, un syndicaliste ivoirien inculpé d’infractions liées à la sécurité de l’État et incarcéré, est détenu dans des conditions éprouvantes, selon la Confédération syndicale internationale (CSI). Amnesty International pense que cet homme est peut-être un prisonnier d’opinion, détenu uniquement en raison de ses opinions politiques et de ses liens présumés avec le gouvernement de l’ancien président Laurent Gbagbo. Le 3 juillet, Basile Mahan Gahé a été inculpé d’infractions contre l’autorité de l’État, d’atteinte à la souveraineté de l’État, de constitution de bandes armées, d’infractions contre les biens commises au préjudice de l’État et des institutions financières publiques ou privées. Il a été transféré le 9 juillet vers la prison civile de Boundiali, dans le nord de la Côte d’Ivoire. Basile Mahan Gahé est le secrétaire général de la Confédération Dignité, un syndicat affilié à la CSI. Il a été arrêté le 26 avril dernier chez lui, à Abidjan, par des membres des Forces républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI) qui ont fouillé et saccagé son domicile. Il a été maintenu en détention sans inculpation pendant deux mois au poste de police du quartier de Williamsville, à Abidjan. Comme indiqué dans notre précédente Action urgente, Amnesty International a reçu des informations crédibles indiquant que cet homme a été soumis à des actes de torture, en particulier dans les jours qui ont suivi son arrestation, et qu’il (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse