Écrire Cote d’Ivoire. Un syndicaliste Basile Mahan Gahé, détenu dans des conditions éprouvantes

Action complémentaire sur l’AU 191/11, AFR 31/008/2011, 4 août 2011 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 14 SEPTEMBRE 2011 Basile Mahan Gahé, un syndicaliste ivoirien inculpé d’infractions liées à la sécurité de l’État et incarcéré, est détenu dans des conditions éprouvantes, selon la Confédération syndicale internationale (CSI). Amnesty International pense que cet homme est peut-être un prisonnier d’opinion, détenu uniquement en raison de ses opinions politiques et de ses liens présumés avec le gouvernement de l’ancien président Laurent Gbagbo. Le 3 juillet, Basile Mahan Gahé a été inculpé d’infractions contre l’autorité de l’État, d’atteinte à la souveraineté de l’État, de constitution de bandes armées, d’infractions contre les biens commises au préjudice de l’État et des institutions financières publiques ou privées. Il a été transféré le 9 juillet vers la prison civile de Boundiali, dans le nord de la Côte d’Ivoire. Basile Mahan Gahé est le secrétaire général de la Confédération Dignité, un syndicat affilié à la CSI. Il a été arrêté le 26 avril dernier chez lui, à Abidjan, par des membres des Forces républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI) qui ont fouillé et saccagé son domicile. Il a été maintenu en détention sans inculpation pendant deux mois au poste de police du quartier de Williamsville, à Abidjan. Comme indiqué dans notre précédente Action urgente, Amnesty International a reçu des informations crédibles indiquant que cet homme a été soumis à des actes de torture, en particulier dans les jours qui ont suivi son arrestation, et qu’il (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

M. Borsus, dites non aux ventes d’armes à l’Arabie saoudite

Les armes vendues par la Région wallonne à des pays violant sans le moindre scrupule les droits humains font couler du sang innocent. Cela doit cesser. Signez notre pétition