Écrire Un défenseur des droits humains bélarussien, Ales Bialatski, arrêté

AU 240/11, EUR 49/016/2011, 5 août 2011 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 16 SEPTEMBRE 2011 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. L’éminent défenseur des droits humains bélarussien Ales Bialatski a été arrêté le 4 août dans le centre de Minsk, au Bélarus. Amnesty International craint qu’il ne soit visé en raison de ses activités légitimes. Ales Bialatski, président du Centre de défense des droits humains Viasna et vice-président de la Fédération internationale des ligues des droits de l’homme, a été arrêté le 4 août vers 16 h 45 près de la place de la Victoire, dans le centre de Minsk, et détenu jusqu’au lendemain au Service des enquêtes financières. Le même jour vers 14 heures, les locaux de Viasna ont été encerclés par des hommes en civil. Lorsque les employés ont quitté le bâtiment, ils auraient entendu l’un de ces hommes dire au téléphone qu’Ales Bialatski n’était pas là. Ales Bialatski a été arrêté par des hommes en civil qui se sont présentés comme des policiers envoyés par le Service des enquêtes financières. Après son arrestation, il aurait été emmené à son appartement, où une perquisition a eu lieu. Il a ensuite été conduit dans les locaux de Viasna, qui ont été fouillés de 19 h 55 à 20 h 50. Des documents et du matériel de bureau ont été confisqués sur place et un ordinateur a été saisi au domicile d’Ales Bialatski. L’épouse et l’enfant de cet homme, qui se trouvaient également à l’appartement, ont été conduits dans leur résidence d’été située à l’extérieur (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir