Écrire Saudi Shi’a cleric Sheikh Tawfiq Jaber Ibrahim al-‘Amr, religieux chiite saoudien arrêté

AU 242/11, MDE 23/020/2011, 11 août 2011 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 22 SEPTEMBRE 2011 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Un religieux chiite saoudien, Sheikh Tawfiq Jaber Ibrahim al Amr, a été arrêté le 3 août. Il s’agit peut-être d’un prisonnier d’opinion, détenu uniquement pour avoir exercé pacifiquement son droit à la liberté d’expression. Sheikh Tawfiq Jaber Ibrahim al Amr a été arrêté le 3 août dans la soirée, alors qu’il rentrait chez lui depuis une mosquée de la ville d’Al Hafouf, dans le gouvernorat d’Al Ahsa. Sa famille ignorait où il se trouvait jusqu’au 8 août, date à laquelle ses proches ont découvert qu’il était détenu dans un poste de police de l’ouest de la ville de Dammam et ont été autorisés à lui rendre visite. Jusqu’à cette date, il était détenu au secret et à l’isolement. Il aurait été arrêté pour avoir « excité l’opinion publique » dans des déclarations qu’il a faites lors de ses sermons, à l’occasion de prières du vendredi. Quelques jours avant son arrestation, Sheikh Tawfiq Jaber Ibrahim al Amr aurait reçu une lettre des autorités lui demandant de se présenter à elles, sans plus d’explications. Il semble qu’il ne l’ait pas fait. Cet homme est un religieux chiite qui vit dans le gouvernorat d’Al Ahsa. Il avait déjà été arrêté le 27 février à la suite d’un sermon au cours duquel il avait appelé à des réformes en Arabie saoudite. Lors de son sermon du 25 février à la mosquée Umat al Islam d’Al Hafouf, il a affirmé la nécessité (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse