Écrire Yémen. Yemeni Ahmed Omar al-Abbadi al-Markashi, risque d’être exécuté

AU 247/11, MDE 31/013/2011, 16 août 2011 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 27 SEPTEMBRE 2011 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. La condamnation à mort prononcée contre Ahmed Omar al Abbadi al Markashi, agent de sécurité yéménite, a été confirmée par la cour d’appel en juin 2011. Si cette peine est entérinée par la Cour suprême puis par le vice-président, cet homme risque d’être exécuté très prochainement. Ahmed Omar al Abbadi al Markashi a été condamné à mort pour meurtre par un tribunal de Sanaa, la capitale du Yémen, le 11 juin 2010. Le 25 juin, la cour d’appel a maintenu la peine prononcée à son encontre. Il n’avait pas été conduit devant la cour pour l’audience bien qu’il ait été en détention à la prison centrale de Sanaa à ce moment-là. Ni lui ni son avocat n’avaient été informés de l’audience à l’avance. Ahmed Omar al Abbadi al Markashi était agent de sécurité au domicile d’Hisham Bashraheel, rédacteur en chef du journal al Ayyam, à Sanaa. En février 2008, des hommes armés auraient ouvert le feu en direction de la maison d’Hisham Bashraheel et des agents de sécurité ont riposté. Un des hommes armés a été tué et un autre blessé. Ahmed Omar al Abbadi al Markashi a été arrêté à la suite de ces faits le 14 février 2008 et a plus tard été accusé de meurtre. Al Ayyam est efficacement réduit au silence par les autorités depuis que ces dernières ont saisi des exemplaires du journal dans des kiosques à journaux et des points de vente, le 30 avril 2009, et que les (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Nicaragua : signez pour libérer une jeune étudiante belge

Amaya Coppens, une belgo-nicaraguayenne, et d’autres étudiants sont victimes de la répression du gouvernement. Signez la pétition !