Écrire Indonésie. Les autorités privent le prisonnier Kimanus Wenda de soins médicaux

AU 251/11, ASA 21/025/2011, 19 août 2011 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 3 OCTOBRE 2011 : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Le prisonnier politique papou Kimanus Wenda a besoin de soins médicaux urgents. Il souffre d’une tumeur à l’estomac et doit être transféré dans un hôpital pour subir une opération. Les autorités pénitentiaires ont refusé de payer son transport et ses frais médicaux. Kimanus Wenda est actuellement détenu à la prison de Nabire, dans la province indonésienne de Papouasie. Il souffre d’une tumeur à l’estomac et vomit constamment. Les médecins de la prison ont confirmé qu’il devait être opéré. Cependant, Nabire ne dispose pas des installations médicales nécessaires. Kimanus Wenda doit être transféré à Jayapura, dans la même province, où il pourra recevoir les soins médicaux dont il besoin de toute urgence. Sa famille et son avocat ont demandé son transfert à Jayapura mais la direction de la prison de Nabire a refusé de prendre en charge le coût du transport et des soins médicaux. Aux termes du règlement n° 32/1999 du gouvernement indonésien relatif aux conditions et procédures concernant l’exercice des droits des prisonniers, tous les coûts afférents aux soins médicaux d’un prisonnier dans un hôpital doivent être supportés par l’État. Kimanus Wenda a déjà été maltraité en détention. Lors de son arrestation et de son interrogatoire, en avril 2003, il aurait été torturé et soumis à d’autres mauvais traitements par des militaires qui l’ont (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir