Écrire Syrie. Des manifestants arrêtés risquent la torture

AU 250/11, MDE 24/041/2011, 18 août 2011 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 29 SEPTEMBRE 2011 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Cinq Syriens impliqués dans des mouvements de protestation à Daraya, au sud-ouest de Damas, sont détenus au secret, apparemment par les Services de renseignement de l’armée de l’air, depuis leur arrestation en juillet et août. Ils risquent fortement d’être victimes de torture et d’autres mauvais traitements. Khairo al Dabbas, 52 ans, a été appréhendé le 2 juillet par des membres supposés des Services de renseignement de l’armée de l’air chez un de ses amis, à Daraya. Ses proches ont confié à Amnesty International que lors de son arrestation, son ami a été informé que Khairo al Dabbas était placé en détention pour avoir financé les mouvements de protestation à Daraya. Les agents ont ajouté qu’il ne serait relâché que lorsque son fils, Islam al Dabbas, âgé de 21 ans, qui se cachait à ce moment-là, se rendrait et s’engagerait par écrit à ne plus participer à des manifestations. Ce dernier est l’un des organisateurs des mouvements de protestation à Damas, qui, au dire de tous, ont été majoritairement pacifiques ; il est connu pour avoir offert des bouteilles d’eau avec des fleurs aux militaires pour essayer de les dissuader d’attaquer les manifestants. Le 22 juillet, des membres supposés des Services de renseignement de l’armée de l’air ont arrêté Islam al Dabbas, son cousin Alaa al Dabbas, âgé de 24 ans, et Abd al Sattar al (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.