Écrire Espagne. Abdelilah Ghailan and Fatima Zhora Alami Wahabi, une famille de migrants à nouveau menacée

Action complémentaire sur l’AU 185/11, EUR 41/009/2011, 18 août 20 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 28 SEPTEMBRE 2011 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Les migrants marocains Abdelilah Ghailan, Fatima Zohra Alami Wahabi et leurs deux enfants devaient être chassés de force de leur domicile madrilène le 24 juin dernier. L’expulsion n’a pas eu lieu dû à la présence de membres d’Amnesty International, d’autres militants sociaux et de journalistes, mais cette famille risque maintenant d’être expulsée dès le 22 août. Le 29 juillet, une délégation d’Amnesty International Espagne a rencontré à la mairie un haut responsable représentant le maire, qui a affirmé que les autorités avaient toujours l’intention de procéder à l’expulsion, maintenant prévue le 22 août selon deux ONG locales qui ont eu accès à des informations plus récentes fournies par des responsables de la mairie. Abdelilah Ghailan, maçon âgé de 33 ans, et Fatima Zohra Alami Wahabi, 27 ans, sont des immigrés marocains. Ils vivent depuis sept ans dans le quartier de Cañada Real Galiana à Madrid. Ils ont deux enfants, âgés de trois et six ans. Selon la législation concernant ce quartier, approuvée par le parlement autonome de Madrid en mars 2011 et qui fournit un cadre juridique pour la rénovation urbaine de cette zone, toutes les expulsions ne peuvent avoir lieu qu’après réelle consultation avec les personnes concernées, ce qui n’est pas le cas d’Abdelilah Ghailan et Fatima Zohra Alami Wahabi. Il (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse