Écrire Egypte. Le blogueur égyptien Maikel Nabil Sanad a entamé une grève de la faim.

AU 254/11, MDE 12/048/2011, 24 août 2011 Le 23 août, le blogueur et prisonnier d’opinion égyptien Maikel Nabil Sanad a entamé une grève de la faim pour protester contre sa détention prolongée. Il refuse également de prendre son traitement médical, ce qui pourrait mettre sa vie en danger. Le 23 août 2011, Maikel Nabil Sanad, 25 ans, a entamé une grève de la faim pour protester contre sa détention prolongée à la prison d’al Marg, dans le gouvernorat de Qalyubiya, au nord du Caire. Quelque 10 000 Égyptiens ont comparu devant des tribunaux militaires depuis que les forces armées ont été déployées en Égypte le 28 janvier. Si certaines de ces personnes ont été remises en liberté après avoir été condamnées à des peines avec sursis, aucune date n’est prévue pour l’appel de Maikel Nabil Sanad. Maikel Nabil Sanad a été arrêté le 28 mars chez lui, au Caire ; il était accusé d’avoir insulté publiquement l’armée à travers des commentaires qu’il a postés sur Facebook, et d’avoir répandu des mensonges et des rumeurs sur les forces armées sur son blog. Sur son site, il décrit les jours qu’il a passés dans une caserne à se préparer pour effectuer son service militaire (il a par la suite été réformé pour raisons de santé). Il parle de son objection de conscience au service militaire, de son arrestation, de son placement en détention et de la torture qu’il a subie aux mains de l’armée en février. Il critique également le recours de l’armée à la force contre les manifestants pacifiques de la place Tahrir. Il a comparu devant un tribunal (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse