Écrire Syrie. Le militant syrien Walid al Bunni et son fils de 18 ans Muayad al Bunni sont en danger.

AU 255/11, MDE 24/044/2011, 24 août 2011 L’éminent militant syrien Walid al Bunni et son fils de 18 ans, Muayad al Bunni, sont détenus au secret depuis le 6 août. Ils ont été arrêtés alors qu’ils se cachaient à Damas (Syrie). Ils risquent d’être victimes de torture et d’autres mauvais traitements. Walid al Bunni et ses deux fils, Muayad al Bunni et Iyad al Bunni, âgés respectivement de 18 et 19 ans, ont été arrêtés le 6 août par des hommes armés qui appartiendraient à la Sécurité politique syrienne. Iyad al Bunni a été relâché mais on ignore toujours où se trouvent son père et son frère. Selon un contact d’Amnesty International, ils sont peut-être détenus par la Sécurité politique, à Damas. L’avocat de la famille a déclaré à l’organisation qu’il craignait que Muayad al Bunni ne soit soumis à des actes de torture ou à d’autres mauvais traitements pour faire pression sur son père. On craint que Walid al Bunni ne soit également victime de tels agissements. Amnesty International a été informée que cet homme était entré dans la clandestinité avec ses deux fils le 5 mai, après que les forces de sécurité ont fait irruption dans son appartement et attaqué la pharmacie de son épouse. Walid al Bunni avait déjà été arrêté deux fois par les autorités syriennes, en 2001 et 2007, parce qu’il militait en faveur d’une réforme politique. L’avocat de la famille pense que Muayad al Bunni n’a pas participé aux récentes manifestations populaires réclamant des réformes et le départ du président Bachar el Assad. Les autorités syriennes n’ont pas (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Stop à la campagne de répression contre les ONG en Inde

Signez notre pétition pour faire savoir au Premier Ministre, Narendra Modi qu’il doit impérativement laisser Amnesty Inde, ainsi que les toutes organisations et militants, travailler librement pour le respect les droits humains.