Écrire Russie. Deux hommes Akroman Ourgoutchiev et Oumalat Bersanov, ont été enlevés en Ingouchie

AU 257/11, EUR 46/037/2011, 25 août 2011 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 6 OCTOBRE 2011. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Deux hommes, Akroman Ourgoutchiev et Oumalat Bersanov, ont été enlevés dans le village d’Ordjonikidzevskaïa, en Ingouchie (Russie), le 23 août vers 18 heures. Leurs ravisseurs pourraient être des membres de services des forces de l’ordre. Dans l’après-midi du 23 août, Akroman Ourgoutchiev a rencontré Oumalat Bersanov pour discuter de l’achat d’une voiture. Peu après, selon des témoins, deux véhicules de type Gazel, le type de véhicule généralement associé aux services de sécurité, et une Lada-Priora de couleur argentée aux vitres teintées sont arrivés au domicile d’Oumalat Bersanov. Les témoins ont retenu le numéro de la plaque d’immatriculation de l’un des Gazel, 491, et se souviennent que celui de la Lada-Priora commençait par un 2. Des hommes armés en civil, tous encagoulés sauf un, ont bondit hors des véhicules en criant « Restez où vous êtes ! » à Akroman Ourgoutchiev et Oumalat Bersanov. Selon les témoins, l’homme dont ils ont pu voir le visage était de type slave. Les ravisseurs ont frappé Akroman Ourgoutchiev à la tête avec un objet lourd. Il a perdu connaissance et ils l’ont jeté dans l’un des Gazel. Oumalat Bersanov a été passé à tabac avant d’être lui aussi poussé dans l’un des véhicules. Les ravisseurs sont ensuite repartis. Les proches des deux hommes qui ont été enlevés sont allés voir la police et se sont adressés au (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse