Écrire Roumanie. Des Roms risquent d’être expulsés de force

AU 259/11, EUR 39/007/2011, 26 août 2011 VEUILLEZ ENVOYER VOS APPELS AVANT LE 31 AOÛT 2011. Des centaines de personnes, principalement d’origine rom, risquent d’être expulsées de force la semaine prochaine par les autorités municipales de Baia Mare, dans le nord-ouest de la Roumanie. Si les habitants des quartiers informels n’ont pas de papiers d’identité enregistrés à Baia Mare, il est probable qu’ils seront chassés et leurs maisons détruites. Le 23 août, dans un entretien accordé à eMaramures, un journal en ligne, le maire de Baia Mare a annoncé un projet d’expulsion de « centaines » de Roms et d’autres populations socialement défavorisées de quatre quartiers de la ville. Il a déclaré : « au plus tard la semaine prochaine, nous procéderons à l’expulsion des personnes habitant à Craica, Pirita, Ferneziu et même Horea, qui ne sont pas originaires de Baia Mare et vivent illégalement dans notre ville. Il y en a beaucoup, plusieurs centaines. » Il a ajouté qu’au cours de ces évictions, les maisons seraient détruites afin d’empêcher d’autres individus de s’y installer. Selon les médias, les personnes et les familles qui ne sont pas enregistrées à Baia Mare seront renvoyées dans leurs villes d’origine et ne pourront pas revenir. D’après les mêmes sources, environ 1 100 personnes, principalement des Roms, pourraient être expulsées de force avant le 1er octobre du quartier informel de Craica, à Baia Mare. Les autorités prévoient également de chasser des centaines de Roms des quartiers de Ferneziu, Pirita et Valea (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.